Content Single

Gangue – Yaïr Barelli

Danse
Aux Jardins du manoir du Plessis-au-Bois, Vauciennes
le dimanche 10 juillet 2016 à 15h
durée : environ 45min

découvrir ce jardin : http://chambresauchateau.fr/fr/jardins

 

 

La Rose-amère se tient au sommet des plus hauts pics. (…) Quelques personnes ont aperçu la Rose-amère (…). Mais personne ne l’a pu prendre, car le moindre frémissement de peur auprès d’elle l’eff arouche, et elle rentre dans le rocher. Or, si même on la désire, on a toujours un peu peur de la posséder, et aussitôt elle disparaît.

Gangue mêle danse, conte et musique traditionnelle pour un moment de suspension, pour un retour à des temps mythiques, en prenant pour appui l’histoire des Hommes-creux et de la rose-amère, extrait du Mont Analogue de René Daumal.

Yaïr Barelli mène une recherche sur l’interprétation et ses formes mouvantes, n’hésitant pas à faire dialoguer les disciplines ou, ici, l’imaginaire mythique et le récit contemporain.

Après avoir été produit lors d’une résidence au Parc Rousseau en 2015, et présenté à la galerie de Minéralogie du musée d’histoire naturelle et au Musée de la Chasse et de la Nature à Paris, ce sont les jardins inspirés de la Genèse qui seront le cadre de cette version adaptée tout spécialement.

 

By association – Yaïr Barelli est un danseur israélien installé en France depuis 2008. Il a suivi des études de psychologie et de linguistique avant de se former à la danse. Il travaille comme interprète pour di( érents artistes et chorégraphes (Emmanuelle Huynh, Christian Rizzo…), collabore fréquemment avec des artistes visuels (Neal Beggs, le collectif åbäke…) et mène en parallèle ses propres projets : Ce ConTexte et Sur l’interprétation – titre de l’instant. Ses travaux sont présentés en France, en Israël, en Allemagne.

 

Créé lors de sa résidence au Parc Jean-Jacques Rousseau, cette pièce a été présentée à la FIAC Hors les murs en 2015). Avec le soutien de l’ONDA – Office National de Diffusion Artistique